La toilette sèche par Orszagh

La toilette sèche : une question de cohérence

Par : Joseph ORSZÁGH, 
11, Clos des Tuileries, B-7000 MONS
joseph.orszagh@skynet.be 

C’est en 1982, au retour d’une de mes missions en Afrique que j’ai eu la grande surprise de voir un seau hygiénique à la toilette. Le W-C classique a été à partir de ce moment-là relégué au rang d’objet inutile et encombrant… Ma femme, Michèle a décrété que désormais, ce sera notre toilette. C’est ainsi qu’a commencé l’histoire de mes recherches en matière d’assainissement. J’ai donc été pris au piège de mes propres théories, car jusque-là, j’avais souvent parlé de la possibilité de récupérer nos déjections à des fins agricoles, mais pour moi c’était une sorte d’exercice intellectuel. Il a fallu le pragmatisme d’une femme, la mienne, pour transposer la théorie sur le terrain.

Continue reading

Nos toilettes sèches

Notre première expérience des toilettes sèches a été la réalisation de ce cube que nous Toilettes sèches 1avons mis à côté des toilettes classiques.

Au bout de quelques mois, il était devenu évident pour nous qu’il fallait arrêter d’utiliser de l’eau potable pour évacuer nos déchets organiques.

Au delà du gâchis en eau potable que cela représente (30 % de la consommation familiale), nous avons été amené à nous interroger sur le circuit de traitement de nos déchets organiques.

Cette deuxième réflexion nous a fait comprendre la valorisation que l’on pouvait faire de nos productions organiques en les transformant en un compost de qualité pour le jardin au lieu de créer des boues inaptes à la fertilisation du sol. Nous avons été totalement convaincu de supprimer toutes les toilettes à eau de notre maison.

Continue reading