Compte – rendu d’activité du Repair café du 28 octobre 2017

Aujourd’hui, 6 réparateurs, 3 organisateurs, 3 visiteurs et 5 objets apportés

De nouveau à la Marmite pour cette 5ème édition, nous souhaitions être au centre-ville dans le cadre de l’évènement culturel organisé par la ville centré sur le « développement durable » du 20/10 au 05/11.
Francine et Corinne ont fléché le parcours. 10 flèches directionnelles ont été fabriquées avec du plexiglass récupéré aux encombrants. Francine suggère de les entourer de jaune pour les rendre plus lisibles. Corinne en refera 5 de plus. A stocker dans le cabanon de la yourte.

Une affiche directionnelle a été mise à l’entrée du hall de la médiathèque pour indiquer que la salle n°1 est accessible par l’entrée ou le côté droit de la Marmite.
La clé est disponible auprès de la médiathèque avec laquelle la salle peut être ouverte à partir de 14h00.
Chacun des organisateurs et réparateurs motivés arrivent avec leur matériel :

  • Yola P., Christine S. maniant couture, tricot et crochet
  • Daniel S., Marc E., Bernard O. et André L. de fins bricoleurs polyvalents

… L’on commence à entendre les tables et chaises se placer, les tasses, la bouilloire et la cafetière se disposer sur la table de partage gourmand…

Nous ne sommes pas encore complètement installés que 2 dames passent le seuil de notre porte, prévenues par la bibliothécaire et nous faisant remarquer qu’elles n’ont pas vu de publicité sur Chevry hormis le panneau lumineux. Il est vrai que des flyers avaient été distribués lors de la projection du film « qu’est-ce qu’on attend ? » le 20/10, mais nous reconnaissons un manque que nous veillerons à combler pour la prochaine fois concernant des affiches et des flyers, notamment à la médiathèque de Chevry.

Francine, Sylvia et Corinne accueillent les visiteurs, fournissent dérouleur électrique, sourire et questionnent ce qui se passe dans les ateliers…

Francine et Corinne mettent à disposition des participants des magazines sur la santé et des alternatives de vie.

Du café qui fume, une thermos qui exhale une douce odeur de tisane préparée par Francine, du jus de pomme. Des gâteaux cuisinés maison dont un tièdement sorti du four d’une visiteuse… Que ça sent bon dans le « coin cuisine » ! De petits biscuits tout ronds confectionnés avec de la farine de pois chiche étonnent dont Corinne donnera la recette, ce sont des biscuits indiens.

La petite vaisselle se fait au fur et à mesure par les visiteurs.

Francine finalisera avec les 4 couturières (dont 2 présentes aujourd’hui) le projet d’un atelier couture à la yourte de Cossigny. Il y sera question de vêtements à réparer, d’ourlets à faire, de fermetures éclairs à poser, d’agrandir, de rétrécir, d’améliorer, de customiser, etc… Possibilité de grignoter ensemble ce qui sera amené dans le panier.

L’atelier « AU FIL à COUDRE » ouvrira de 10h30 à 12h30, et aura lieu le samedi 11 novembre, 9 décembre 2017 et 13 janvier 2018 à la yourte de Cossigny.
Une visiteuse ayant demandé de l’aider à crocheter des chaussons, Christine a amené sa tablette pour travailler avec un tutoriel. Cela nous donne l’occasion d’apprendre qu’un ticket gratuit d’une heure-et-demi renouvelable est disponible auprès de la bibliothécaire pour accéder à internet dans la salle.

La petite cagnotte placée à l’accueil, qui servira éventuellement à acheter des petits consommables ou des outils à défaut de ne pas avoir été trouvés dans notre réseau, va aussi recueillir les idées chacun veut bien déposer :

  • Aujourd’hui, Nathalie D., recherche une personne qui aurait une scie électrique et qui serait prête, contre rémunération, à lui scier des palettes. Nous avons décidé de l’orienter vers le SEL* de Noiseau à proximité de son domicile. Daniel S. qui en fait partie, la contactera. En effet, nous n’avons pas pour vocation de cautionner des activités lucratives. Pour information, un *SEL est un Système d’échanges local. Il objective des échanges de services et de savoir-faire favorisant la création de lien social solidaire et de proximité qui seront comptabilisés avec une monnaie interne (bourgeons, grain…). Autour de nos communes, sont actifs le SEL de Noiseau et le SEL des Forêts autour de Roissy en Brie

Des filtres à café en papier à rembourser à Lisa.

Visiteurs Ville Motif Comment ?
Jodi D. Ozoir Aspirateur Laverie d’Ozoir
Laverie d’Ozoir Champigny Toaster Une amie d’Annie Renversé
Nathalie D. Pontault Centrale vapeur Recherche sur internet
Francine Renaud Téléphone
Petite lumière à livre

Ce qu’il est advenu du matériel en « souffrance » :

  • Bernard a ramené le percolateur réparé à Josyane P. qui vient le chercher.
  • L’amplificateur laissé à Bernard la dernière fois nécessite l’achat de pièces auprès de Yamaha. Madame Margaret C. en a été prévenue par Bernard qui lui a expliqué le dysfonctionnement. Corinne emporte le matériel chez elle pour le rendre disponible le 25/11, Bernard n’étant pas sûr d’y être présent et préviendra la propriétaire 06/11. Margaret Constant –
  • L’aspirateur aura craché son dernier nuage de poussière comme pour dire « je ne veux plus travailler ! »
  • Le toaster aurait justifié quelques tartines, il grille à nouveau !
  • La centrale vapeur ne fera plus de vapeur, une fuite au niveau du réservoir nécessiterait de refaire un joint en usine.
  • Le téléphone et la petite lumière, essayer de changer de pile, à suivre…

Pas de nouvelle ressource proposée à l’issue de l’après-midi.

Aujourd’hui, plus de réparateurs et d’organisateurs que de visiteurs, les vacances de la Toussaint y sont certainement pour quelque chose, le temps qui est superbe aura peut-être incité certains à préférer se promener sous les couleurs de l’automne ?

Cette fois-ci, nous ne resterons pas après 17h30, il n’y a plus de visiteur et chacun range ses affaires.

Prochain rendez-vous à la yourte de Cossigny le samedi 25 novembre de 14h30 à 17h30.

Création d’un repair café

L’association « Tout simplement » a ouvert un 1er Repair Café le samedi 29 avril 2017 dans la salle des contes de la médiathèque de Chevry Cossigny.

Le projet du repair café* est de « réparer ensemble » plutôt que jeter.
Vous souhaitez réparer vos objets ?
Venez rencontrer des bricoleurs-réparateurs autour d’un café ou d’un thé offert par l’association et de gâteaux que chacun peut apporter.

Ensemble, nous réparons le petit électroménager, les vêtements, les luminaires, les objets de la vie courante… défaillants ou tombés en panne.

Recherche bénévoles réparateurs(trices)

Pour faire fonctionner le Repair café chaque mois, nous avons besoin de personnes bénévoles disposées à mettre en œuvre leurs talents de réparation dans tous les domaines : couture, électroménager, informatique, menuiserie, petit bricolage…
N’hésitez pas, contactez Francine au 06 64 21 04 49

Quelques photos du 1er repair café de Chevry Cossigny :


 

* Repair café est un mouvement international auquel l’association »Tout simplement » a adhéré.
Pour tout renseignement sur les repair café : repaircafe.org/fr

Repair Café

https://repaircafe.org/fr/

Une initiative de l’association «Tout simplement » consacrée au « réparer ensemble » plutôt que jeter.
Vous souhaitez réparer vos objets ?
Venez rencontrer des bricoleurs – réparateurs autour d’un café ou d’un thé offert par l’association et de gâteaux que chacun peut apporter.
Ensemble, nous réparerons le petit électroménager, les vêtements, les luminaires, les objets de la vie courante… défaillants ou tombés en panne.

Samedi 23 septembre 2017

de 14 h 30 à 17 h 30

La Marmite

9 rue Jean Delsol 77173, CHEVRY COSSIGNY

Nous contacter au : 06 64 21 04 49 ou par mail à contact@toutsimplement.shost.ca

Pour tout renseignement sur les repair café : https://repaircafe.org/fr/

Projection – débat autour du film Libres ! de Jean – Paul Jaud

L’association Tout simplement vers la simplicité volontaire vous invite à la rencontrer pour présenter ses démarches et ses projets autour d’un pot d’accueil.

Samedi 29 avril à 20 h

A Espace Culturel La Marmite, 9 rue jean Delsol, 77173 Chevry Cossigny

Entrée libre

En France, des enfants participent à un stage «Musique et Nature», en bordure de la Gironde. Au loin, l’on peut apercevoir la centrale nucléaire du Blayais. Au Japon, la destruction de la centrale de Fukushima a laissé des traces irréversibles. Pendant ce temps, au Danemark, sur l’île de Samso, les enfants jouent à proximité des éoliennes. Celles-ci tournent, tournent, tournent, procurant au gré du vent une énergie propre et sans danger…

Création d’un Repair Café

L’assocition Tout simplement démarre un nouveau projet : la création d’ un Repair café à Chevry cossigny.

https://repaircafe.org/fr/

Qu’est ce qu’un Repair Café ?

Un Repair Café est un lieu ouvert à tous consacré au « réparer ensemble ».

Ensemble, entre passionnés et personnes souhaitant faire réparer leur biens.

Ensemble, autour d’ un café ou un thé, d’un gâteau que vous aurez amener pour le partager.

Apportez vélos, vêtements, petit électroménager, meubles, objet utiles… et nous essayerons ensemble de le réparer.

Pourquoi une Repair Café ?

Pour réparer plutôt que jeter, et réduire ainsi un peut nos déchets.

Transmettre et apprendre l’art de réparer, lutter à notre échelle contre le « tout-jetable » et l’obsolescence programmée.

Dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

L’équipe

Actuellement huit membres de Tout simplement s’organisent pour définir un lieu, trouver des réparateurs bénévoles, préparer la communication, organiser ce premier rendez vous.

Ce premier rendez vous aura lieu à Chevry Cossigny (la mairie nous prête la salle des contes de la médiathèque dans les locaux de la Marmite) le Samedi 29 avril de 14h30 à 17h30.

Bienvenue aux bricoleurs et à ceux qui viendront avec leurs objets cassés. Vous pouvez aussi apporter vos spécialités culinaires à partager, l’association vous offrira thé et café.

A bientôt …

 

Gratiféria Tournan 2017

Fête du don

Dimanche 26 février 2017 de 13h à 17h

salle des fêtes – rond-point santarelli – tournan-en-brie

Gratiféria

Fête du don

Sans réservation

Apportez à cette gratiféria ce que vous voulez* ou rien du tout.
Emmenez ce dont vous avez besoin – Objets propres et en bon état.
En partant, chacun reprend ses objets non adoptés.

*A l’exception d’animaux, objets et produits dangereux, objets prohibés
par la loi ou soumis à une réglementation particulière

 

Goûter participatif avec la contribution gourmande de chacun

 

Infos : o.leseigneur@sietom77.com – 01 64 07 37 83

 

Avec le soutien de

Tournan en Brie

Tout simplement Donnons.org Sietom Colibris 77 Ville de Tournan en Brie

Télécharger l’affiche

Réflexions et discussion à propos du compteur Linky

Comme beaucoup nous nous sommes interrogés sur la nécessité de passer au compteur Linky, et s’il était en accord avec nos idées de la simplicité volontaire.

Après quelques réunions où nous avons échangé nos points de vue sur les différentes informations qu’il nous a été possible de trouver, voici la synthèse ne nos réflexions.

Linky et notre santé

Il apparait que le compteur Linky peut être préjudiciable à la santé, mais qu’il est difficile d’argumenter sur ce point. Les normes sont fluctuantes, on n’a que très peu de recul par rapport aux premières installations de compteurs Linky. D’autre produits, comme l’ordinateur, le téléphone portable… génèrent autant, sinon plus d’ondes néfastes à la santé.

Linky et nos données personnelles

Cependant, on peut sérieusement s’interroger sur la collecte de données faite par Enedis. Pour quel usage ? et sont-elles lisibles par le consommateur ?
On peut craindre une utilisation de ces données de la vie privée (rythme et mode de vie, utilisation de tel ou tel appareil, panne de tel appareil…) pour que ces données soient revendues à des fournisseurs de produits ou prestataires de service.
Comme avec Internet, la carte bancaire et le téléphone portable, c’est un nouveau moyen de pister et de piéger le consommateur en lui proposant de nouveaux services, de nouvelles consommations… un formatage de sa vie.

Le Bilan Linky serait il plus énergivore ?

Le compteur Linky est inscrit dans la loi de transition énergétique : Qu’est-ce qu’Enedis peut faire en termes d’économie énergétique et par quels moyens ? Et à ce même titre, que permet-il au consommateur de faire ?
A quelles nouvelles données le consommateur pourra accéder, gratuitement et librement ?
Quel est l’intérêt de remplacer tous les compteurs, qui sont encore en état de fonctionnement (et ont une durée de vie d’au moins 50 ans), par des compteurs Linky annoncés pour une durée de vie de 20 ans ? Est-ce bien dans l’orientation d’économie d’énergie (matériaux de fabrication, coût de fabrication, frais d’installation, fonctionnement de datas centers…) et de protection de l’environnement (déchets des « anciens compteurs » et dans 20 ans des « nouveaux compteurs »)… ?

Nos arguments contre le compteur Linky :

  • Remplacement de compteurs non obsolètes (durée de vie 50 ans) par des compteurs Linky non durables et rapidement obsolètes (20 ans).
  • Ondes supplémentaires, néfastes à la santé, dans le logement et sur les concentrateurs dans les quartiers.
  • Augmentation du coût des factures par le risque de passage à des abonnements en catégories supérieures du fait de la grande précision des compteurs Linky.
  • Augmentation de la consommation générale par la consommation individuelle des compteurs Linky pour la transmission des données, par les concentrateurs et par les datas centers.
  • Première mise en place de ce type de compteur qui pourrait préfigurer l’arrivée d’autres compteurs pour le gaz (gazpar) et l’eau avec de nouvelles ondes supplémentaires.
  • Non-respect de la vie privée et des libertés individuelles bafouées puisque ces compteurs communicants permettraient aux opérateurs de recueillir d’innombrables données sur la vie privée, utilisables à des fins commerciales, mais aussi de surveillance et de remise en cause des libertés publiques.
  • Non information par Enedis des bénéfices pour le consommateur en matière d’économie d’énergie à titre collectif et individuel.

Nos actions

Rencontre du Maire de Chevry Cossigny
Nous avons rencontré lundi 5 décembre, Monsieur Girardhello, Maire de Chevry Cossigny pour discuter des compteurs Linky et solliciter son intervention par délibération municipale.
Le Maire est favorable à une délibération municipale qui voterait un moratoire dans l’attente d’informations plus précises.